20 milliards réclamés à "l'âme s½ur criminelle" de Madoff

13/12/10 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Trends-Tendances

Deux ans après le début de l'affaire Bernard Madoff, le liquidateur du fonds de l'escroc américain multiplie les poursuites pour récupérer 50 milliards de dollars perdus par les investisseurs au cours de la plus grosse fraude boursière de l'histoire.

20 milliards réclamés à "l'âme s½ur criminelle" de Madoff

© Reuters

Irving Picard, le liquidateur des actifs de l'ancien financier de 72 ans, a multiplié les poursuites ces derniers jours, avant l'expiration samedi du délai pour intenter des actions de recouvrements de fonds, deux ans après que les autorités eurent porté plainte le 11 décembre 2008.

Le liquidateur a notamment déposé vendredi sa plus grosse plainte recensée dans l'affaire, réclamant près de 20 milliards de dollars à la banquière autrichienne Sonja Kohn, à six membres de sa famille ainsi qu'à plusieurs banques, dont la banque autrichienne Medici qu'elle a fondée et Bank Austria, et la banque italienne Unicredit.

Cela représente l'ensemble des sommes perdues par les investisseurs clients de Madoff. En incluant les intérêts qui auraient dû être perçus, les estimations de la fraude montent jusqu'à 65 milliards de dollars.

Sonja Kohn, décrite comme "l'âme soeur criminelle" de Bernard Madoff, qui a agi "sous plusieurs noms et déguisements", est accusée d'avoir créé la banque Medici uniquement pour faire convoyer des fonds, à hauteur de 9,1 milliards de dollars vers "Bernie" Madoff. Ce dernier la récompensait secrètement à hauteur de dizaines de millions de dollars.

Ces dernières semaines, le liquidateur a également réclamé 9 milliards de dollars à la banque britannique HSBC, 6,4 milliards à l'américaine JPMorgan Chase, 2,5 milliards à UBS, 400 millions à Natixis, entre autres, les accusant de complicité avec les activités frauduleuses de Madoff.

Des centaines de millions de dollars ont aussi été réclamés à des investisseurs individuels et même à des organismes caritatifs qui avaient bénéficié de revenus ou de dons d'origine frauduleuse. Au total, les plaintes du liquidateur cherchent à recouvrer plus de 50 milliards de dollars. Depuis deux ans, plus de 16.000 plaintes d'investisseurs provenant du monde entier ont été reçues.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires