1.200 actionnaires sans avocat dans le volet civil de l'affaire Lernout & Hauspie

30/01/14 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Trends-Tendances

Seuls quelque 1.200 actionnaires lésés à la suite de la fraude et de la faillite de Lernout & Hauspie se sont constitués parties civiles sans l'assistance d'un avocat en vue du jugement sur l'obtention d'indemnités, a indiqué jeudi le magistrat de presse Martin Minnaert, de la cour d'appel de Gand.

1.200 actionnaires sans avocat dans le volet civil de l'affaire Lernout & Hauspie

© Image Globe

Lors du volet pénal de l'affaire, bouclé en 2010, ils étaient entre 3.000 et 4.000 à ne pas être représentés par un avocat. Les actionnaires qui ne se sont pas encore manifestés ont jusqu'à demain/vendredi pour déposer une demande écrite de dédommagement.

Jo Lernout et Pol Hauspie ont été condamnés en 2010 par la cour d'appel de Gand à cinq ans de prison, dont deux avec sursis. Il aura fallu trois années supplémentaires, après plusieurs pourvois en cassation, pour que la cour puisse enfin se pencher sur le volet civil de l'affaire.

Entre 16.000 et 17.000 actionnaires lésés ont transmis une demande écrite de dédommagements à la cour d'appel de Gand, dont environ 15.000 sont représentés par l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats et le bureau Deminor, tandis que 1.200 ont choisi de ne pas avoir recours à un avocat.

La cour d'appel prévoit que les personnes condamnées dans le volet pénal devront avoir formulé leurs répliques pour le 30 avril 2016. Le jugement sur les dédommagements devrait intervenir au plus tôt en 2017.

En savoir plus sur:

Nos partenaires