Avec le Lumia 920, Nokia joue son va-tout

29/11/12 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Trends-Tendances

Larguée sur le marché du smartphone, la firme finlandaise abat une (dernière ?) carte avec son nouveau modèle, le Lumia 920. Nokia peut-il rattraper le retard accumulé sur Apple et Samsung ?

Avec le Lumia 920, Nokia joue son va-tout

© Nokia

Pour Nokia, chaque lancement d'un nouveau smartphone est presque devenu un quitte ou double. C'est peu dire que l'entreprise finlandaise mise énormément sur son dernier-né de la gamme Lumia, présenté aujourd'hui à la presse. Au niveau des fonctionnalités techniques et du design, le Lumia 920 semble en mesure de rivaliser avec l'iPhone 5 d'Apple et le Galaxy S III de Samsung. Mais Nokia devra se battre pour convaincre le consommateur de se ruer sur son dernier smartphone.

C'est que l'entreprise finlandaise n'en finit pas de dégringoler (576 millions d'euros de pertes au dernier trimestre). Suite à de mauvaises décisions stratégiques, Nokia a complètement loupé le virage du smartphone lors du lancement de l'iPhone en 2007. En quelques années, la firme s'est fait tailler des croupières sur ce marché en forte croissance. Son partenariat avec Microsoft est son ultime planche de salut. Or, la gamme Lumia, munie du système d'exploitation Windows Phone, n'a pas encore séduit en masse les consommateurs. Les ventes ne sont pas mauvaises, mais elles ne tiennent pas la comparaison avec la concurrence. Au dernier trimestre, Nokia a vendu 2,8 millions de Lumia dans le monde. Dans le même temps, Apple a vendu 26 millions d'iPhones, et Samsung 18 millions de Galaxy S III.

Débuts prometteurs aux Etats-Unis ?

Pourtant, les premiers indicateurs concernant le dernier modèle, le Lumia 920, sont prometteurs. Lancé aux Etats-Unis depuis un mois, le smartphone s'est rapidement hissé dans le top 10 des meilleures ventes d'appareils couplés avec un abonnement télécom, sur le site d'Amazon. Le cours de l'action Nokia a même repris récemment des couleurs, sur fond d'informations encourageantes sur les ventes, relayées par certains journaux spécialisés aux Etats-Unis. Il faudra cependant attendre avant d'avoir des chiffres officiels de la part de Nokia sur cet important lancement.

Le consommateur belge devra lui aussi attendre avant de mettre la main sur ce nouvel engin, puisqu'il ne sortira chez nous qu'après les fêtes de fin d'année, au prix de 599 euros (499 euros pour son " petit frère ", le Lumia 820). Le manager Benelux de Nokia, Sebastiaan van Silfhout, se veut " confiant " au sujet des ventes du Lumia 920, qu'il n'ose cependant pas présenter comme un " iPhone killer ". Selon lui, les innovations contenues dans ce nouveau modèle vont séduire le consommateur. Outre un design particulièrement soigné, le téléphone intègre un écran " géant " de 4,5 pouces, une puce NFC, la compatibilité 4G, des applications photos et vidéos de pointe, etc. Autres nouveautés : l'appareil peut être rechargé sans fil et, pour les vrais accros, l'écran peut être utilisé avec des gants.

" Une entreprise en transition "

Chez Nokia, si on se réjouit de ce lancement, l'heure est cependant à la prudence : " Nokia est une entreprise en transition, explique Sebastiaan van Silfhout. Nous progressons pas à pas pour remettre la société sur de bons rails. Je ne vois pas ce lancement comme celui de la dernière chance. C'est juste une nouvelle étape. D'autres suivront. " Nokia n'a pas abandonné tout espoir d'un jour briller sur le marché du smartphone. Mais le chemin est encore long. D'après les derniers chiffres d'IDC, les smartphones équipés de Windows Phone (Nokia et autres constructeurs) ne représentent pour l'instant que 3,6 % des ventes mondiales. Nokia a intérêt a rapidement inverser la vapeur.

Gilles Quoistiaux

En savoir plus sur:

Nos partenaires