Ma biographie

Rédactrice en chef adjointe de Trends-Tendances.


La semaine des 4 jours, pourquoi pas?

La semaine des 4 jours, pourquoi pas?

"Je trouve souhaitable de mettre en place des systèmes de partage du temps de travail pour toute une série de métiers", a déclaré le patron de la Sonaca, Bernard Delvaux, en janvier dernier lors d'un débat avec l'économiste français Pierre Larrouturou, organisé par Trends-Tendances. Le thème de la semaine des 4 jours revient dans l'actualité belge de cette rentrée politique. Il mérite d'être abordé sans oeillères.8 réactions


Le régime dictatorial de Mark Zuckerberg

Le régime dictatorial de Mark Zuckerberg

Qu'on aime ou non Marc Zuckerberg, les performances que vient encore d'afficher Facebook sous sa direction forcent le respect. Mais ce succès justifie-t-il l'omnipotence que s'octroie Marc Zuckerberg ?1 réactions


Fabrice Enderlin (UCB) élu Trends HR manager de l'année 2016

Fabrice Enderlin (UCB) élu Trends HR manager de l'année 2016

C'est ce 19 avril à The Event Lounge Bruxelles qu'a été révélé le nom du "Trends HR Manager of the Year" 2016, à l'occasion de la quatrième édition de cette élection organisée par les magazines "Trends-Tendances" et "Trends".


La Louvain School of Management emmène ses étudiants au Chili

La Louvain School of Management emmène ses étudiants au Chili

Dans le petit monde des business schools, la concurrence fait rage. Pour se démarquer, la LSM propose désormais dans son programme d'executive education un "voyage d'études" au Chili. D'autres programmes de ce type devraient suivre.


Comment faire fonctionner l'économie grecque ?

Comment faire fonctionner l'économie grecque ?

"Le problème de la Grèce, c'est que son économie ne fonctionne pas", répète l'économiste Geert Noels, d'Econopolis, à qui veut l'entendre.5 réactions


Celyad lève 100 millions de dollars sur la Bourse américaine

Celyad lève 100 millions de dollars sur la Bourse américaine

Après s'être introduite, en juillet 2013, sur les Bourses de Paris et Bruxelles, Celyad (ex-Cardio3 Biosciences) a levé la nuit dernière 100 millions de dollars par le biais d'une double opération : une introduction sur le Nasdaq et un placement privé européen.1 réactions


Pourquoi l'Europe n'a pas dégainé en premier dans le scandale FIFA

Pourquoi l'Europe n'a pas dégainé en premier dans le scandale FIFA

Les arrestations effectuées avec fracas dans les hautes sphères de la FIFA (Fédération internationale de football association) à Zurich le 27 mai dernier montrent une fois de plus que la justice américaine est celle qui a le bras le plus long.2 réactions


"Je mène ces réformes pour sauver notre modèle social"

"Je mène ces réformes pour sauver notre modèle social"

Le Premier ministre confirme qu'il ne reculera pas sur le saut d'index et la pension à 67 ans. Des mesures indispensables, estime-t-il, pour garantir un financement durable de la sécurité sociale. D'une prudence de sioux sur ce qu'il faut attendre de 2015, Charles Michel évoque aussi le contrôle budgétaire de printemps et l'éventualité d'une taxation des mouvements spéculatifs.1 réactions


Rik De Nolf: la position de Roularta est extrêmement robuste

Rik De Nolf: la position de Roularta est extrêmement robuste

En 60 ans d'existence de Roularta Media Group, aucune crise économique n'avait fait sentir ses effets aussi longtemps, se souvient Rik De Nolf (64 ans). Le CEO n'en reste pas moins optimiste et croit fermement dans l'alchimie entre imprimé, radio-télévision et Internet.


60 talents qui feront la Belgique de demain

60 talents qui feront la Belgique de demain

Quel est le point commun entre Dominique Leroy, Vincent Kompany et Stromae ? Ils sont tous belges et ils sont tous "formidables", comme dirait la coqueluche des festivals de cet été. Ou plutôt admirables. Car c'est bien le fil rouge qui a guidé notre recherche de 60 personnalités hors du commun : qu'elles suscitent l'admiration.


Cardio3 Biosciences devient une biotech d'envergure mondiale

Cardio3 Biosciences devient une biotech d'envergure mondiale

Double annonce ce lundi pour la PME wallonne Cardio3 Biosciences : non seulement elle procède à une augmentation de capital de 25 millions d'euros grâce à l'arrivée dans son actionnariat de Medisun, une hoding chinoise, mais en plus elle crée avec ce nouveau partenaire une Joint-Venture dont l'ambition sera à terme de commercialiser le C-Cure, son traitement contre les insuffisances cardiaques, en Asie.



" La Wallonie ne va pas bien, même si elle va mieux "

" La Wallonie ne va pas bien, même si elle va mieux "

"La Wallonie ne va pas bien, même si elle va mieux, martèle Jean-François Héris. Pour que l'on puisse un jour parler de bonne santé économique, une rupture est nécessaire. Il faut changer fondamentalement la façon dont on travaille pour créer de l'activité économique, qui constitue la seule et unique façon de s'en sortir."


Omnicom-Publicis : ce qui a coincé

Omnicom-Publicis : ce qui a coincé

La méga fusion entre les deux géants de la pub, le français Publicis et l'américain Omnicom, n'aura donc pas lieu.


"Notre spécialité, c'est l'incertitude"

"Notre spécialité, c'est l'incertitude"

Collaborateur de la première heure du BCG à Bruxelles, Filiep Deforche est le mieux placé pour faire le bilan des 20 ans d'existence du célèbre cabinet de conseil en Belgique. La pratique a changé, certes. Mais la crise ne semble pas enrayer la croissance du cabinet, dont le chiffre d'affaires global a triplé sur les 10 dernières années.


Limitation des salaires : la voie royale aux "super consultants"?

Limitation des salaires : la voie royale aux "super consultants"?

Daniel Dobbeni, l'ex-CEO d'Elia, a touché l'an dernier quelque 400.000 euros de salaire en tant que consultant, révèle aujourd'hui le quotidien " L'Echo ". Scandaleux ? La consultance ou l'interim management constituent en tout cas des moyens simples de payer grassement - et discrètement - des pointures recrutées tant pour le public que pour le privé.



Electrabel: "La baisse de nos prix est le fruit de renégociations de contrats de long terme"

Electrabel: "La baisse de nos prix est le fruit de renégociations de contrats de long terme"

Mardi après-midi, Electrabel annonçait, dans la foulée du "dégel" des prix énergétiques, d'importantes baisses de ses tarifs : jusqu'à 10% sur l'électricité et 16% sur le gaz. Si la manoeuvre semble indispensable au regard de la fuite des clients particuliers de l'opérateur historique - 300.000 en électricité et 200.000 en gaz depuis un an - elle pose toutefois question, dès lors que les énergéticiens n'ont cessé de se plaindre du gel de prix les empêchant d'adapter leurs conditions au marché - haussier, cela va de soi.