Assurance familiale: "Qui casse, paie", une brochure d'Assuralia et du CRIOC

04/02/14 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'Union professionnelle des entreprises d'assurances Assuralia et le CRIOC ont rédigé une nouvelle brochure visant à informer le grand public sur l'utilité de l'assurance familiale, qui couvre de nombreux dommages matériel ou corporel.

Assurance familiale: "Qui casse, paie", une brochure d'Assuralia et du CRIOC

Environ 85% des Belges sont aujourd'hui couverts par une assurance familiale, officiellement appelée "Assurance de la responsabilité civile pour la vie privée". Cette assurance n'est pas obligatoire mais les personnes qui n'en contractent pas s'exposent à de lourdes conséquences financières "en cas de négligence, distraction ou erreurs commises dans la vie privée", soulignent Philippe Colle, administrateur délégué d'Assuralia, et Pieter-Jan De Koning, coordinateur du service d'études du CRIOC. "Une prime moyenne atteint à peine 70 euros, taxes comprises." Pour ce montant relativement bas, l'assurance familiale couvre non seulement le preneur d'assurances mais aussi tous ceux qui vivent sous le même toit que lui: son partenaire, ses enfants et beaux-enfants mineurs, le personnel de maison et même les animaux domestiques. L'assurance couvre les dommages causés à des tiers au domicile et en dehors (rue, club sportif, etc). La loi prévoit une couverture minimale de 24 millions d'euros pour des dommages physiques et de 1,2 million d'euros pour des dommages matériels. Dans de nombreux cas, une franchise de 125 euros est prévue, rappelle Assuralia. La brochure "Qui casse, paie. L'assurance responsabilité civile vie privée", est disponible via les sites d'Assuralia et du CRIOC. (Belga)

Nos partenaires