Arrêt de travail à l'entreprise Oxybel

11/01/13 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le personnel de l'entreprise liégeoise Oxybel a arrêté le travail vendredi matin, après que la direction a annoncé qu'elle souhaitait cesser ses activités sur le site. Le travail reprendra lundi matin à 06H00.

L'entreprise, filiale à 100% d'ArcelorMittal spécialisée dans la découpe, l'oxycoupage et le planage de tôles en acier, a annoncé vendredi aux représentants du personnel son intention d'arrêter ses activités. La procédure de licenciement collectif Renault a été enclenchée. Les trente-cinq travailleurs, réunis en assemblée générale vendredi matin, ont décidé d'arrêter le travail jusque lundi. "On espère toujours que le personnel pourra être reclassé, mais le fonctionnement du bassin a changé depuis quelques années, notamment avec la fermeture du chaud d'ArcelorMittal", indique René Petit, permanent régional CSC Metal, pour le front commun syndical. "On sait que ce sera difficile." De son côté, la direction assure que "ses activités souffrent fortement du manque de volumes dû à la crise économique et son impact sur les clients utilisateurs d'acier en Belgique. Les perspectives économiques du marché ne permettent pas de penser qu'une amélioration significative de la situation est envisageable dans les années à venir." Elle dit souhaiter "limiter l'impact social de ce plan grâce à un dialogue ouvert et constructif avec les organisations syndicales et l'ensemble des parties prenantes". Une réunion est prévue le 24 janvier dans le cadre de la procédure Renault. (MUA)

Nos partenaires