ArcelorMittal - Une nouvelle plate-forme pour piloter l'après ArcelorMittal à Liège

20/12/13 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le ministre wallon de l'Économie Jean-Claude Marcourt a présenté vendredi une nouvelle plate-forme réunissant les forces vives liégeoises, qui sera chargée de mettre en oeuvre les accords signés avec ArcelorMittal et de piloter le redéploiement économique du bassin sidérurgique.

ArcelorMittal - Une nouvelle plate-forme pour piloter l'après ArcelorMittal à Liège

Cette plate-forme n'a pas encore de nom, mais elle est issue du comité exécutif du GRE (groupe de redéploiement économique du pays de Liège) et réunit également des représentants syndicaux ainsi que des représentants des ministres wallons Marcourt (Economie), Furlan (Pouvoirs locaux) et Henry (Environnement). Ce groupe s'est réuni pour la première fois vendredi matin. Sa mission sera de "suivre tous les dossiers relatifs à l'exécution de l'accord industriel et social conclu avec ArcelorMittal et de piloter le redéploiement économique liégeois", a expliqué Jean-Claude Marcourt. Les objectifs prioritaires de la plate-forme seront d'orienter les opérations d'assainissement des terrains libérés par ArcelorMittal et de leur assigner de nouvelles affectations, ainsi que de favoriser la concrétisation et le développement de nouveaux projets industriels issus de la recherche qui pourraient générer de l'emploi. Le ministre Marcourt a tenu à répéter que la sidérurgie "n'est pas un métier du passé mais un acteur d'avenir". "Nous sommes convalescents, mais nous nous soignons et nous serons bientôt capables d'être les meilleurs dans toute une série de secteurs", a-t-il ajouté. Différents projets industriels en cours de développement, notamment en lien avec les pôles de compétitivité wallons, ont été rappelés. "Nous sommes à un moment charnière de l'économie wallonne, il ne faut pas le louper. Il faut que les savoirs qui existent à Liège génèrent de l'emploi", a de son côté commenté Jean-Luc Pluymers, directeur général du GRE. La plate-forme se réunira à nouveau à la mi-janvier et début février. (Belga)

Nos partenaires