ArcelorMittal Liège - Les syndicats réclament la tenue d'une réunion tripartite

23/11/12 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats réclament la tenue d'une réunion tripartite à la suite de l'annonce de la direction d'ArcelorMittal qui a déclaré vendredi vouloir entamer un processus de licenciement.

ArcelorMittal Liège - Les syndicats réclament la tenue d'une réunion tripartite

Les syndicats considèrent que la seule sortie de crise possible passera par la tenue d'une réunion tripartite qui rassemblera la direction d'ArcelorMittal, les syndicats et des représentants du monde politique. "Nous demandons d'urgence une réunion tripartite pour construire un volet industriel et un plan social", a déclaré David Camerini, le président de la délégation CSC. Les syndicats se disent choqués par la décision prise par la direction. "Ce que la direction fait aujourd'hui est de la folie. Il n'est jamais arrivé en Belgique de licencier avant qu'une cellule pour l'emploi soit mise en place. Pour ouvrir une telle cellule, il faut au moins une signature syndicale", explique David Camerini. Les syndicats vont, dans les prochaines heures, interpeller les représentants politiques afin de mettre en place une telle réunion. Aucune action n'est à l'heure actuelle prévue. "Depuis le premier jour, la direction veut licencier et nous on ne veut pas de ces licenciements. Nous voulons trouver des solutions pour chaque travailleur", conclut David Camerini. (PVO)

Nos partenaires