ArcelorMittal Liège - Les syndicats attendent un signe du ministre Marcourt

26/11/12 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Trends-Tendances

(Belga) Après l'échec des négociations avec la direction d'ArcelorMittal Liège, le front commun syndical attend des nouvelles de la Région wallonne pour organiser une réunion tripartite et envisager des solutions permettant de sortir de l'impasse.

Par ailleurs, les syndicats ont prévu de se concerter lundi en fin de journée pour évoquer la commission pour l'emploi que souhaite mettre en place la direction afin d'entamer le processus de licenciement, dans le cadre du projet de fermeture de la phase à chaud liégeoise. "Techniquement, nous pensons que la direction ne peut pratiquer de la sorte", explique Gérard Loyens, secrétaire permanent régional CNE. "Il faut la signature d'au moins un syndicat pour mettre cette commission en place. Nos services juridiques étudient le dossier." En parallèle, les syndicats ouvriers poursuivent leur action et bloquent toujours les expéditions dans le bassin liégeois. L'action a débuté il y a une semaine, lorsque la direction a lancé un ultimatum aux syndicats: ou ils signaient son projet d'accord concernant le volet social lié à l'arrêt du "chaud", ou elle entamait les licenciements. Face au refus des syndicats, l'entreprise a annoncé vendredi qu'elle lançait le processus en mettant en place une commission pour l'emploi. (JAV)

Nos partenaires