ArcelorMittal Liège - Les négociations se poursuivront vendredi

09/11/12 à 01:40 - Mise à jour à 01:40

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les négociations entre syndicats et direction d'ArcelorMittal concernant le volet social lié au projet de fermeture de la phase liquide, qui avaient repris jeudi matin, se sont interrompues dans la nuit de jeudi à vendredi et devraient normalement reprendre vendredi, a-t-on appris auprès de la CSC et de la direction.

Les négociations avaient repris jeudi matin et se sont poursuivies une partie de la nuit de jeudi à vendredi, mais syndicats et direction ont décidé de les interrompre vers 00h30. Ce que la direction met sur la table est "insuffisant et imbuvable", a indiqué jeudi soir David Camerini de la CSC. "Ce que la direction propose est inadmissible. Nous n'acceptons pas de licenciements, or c'est ce que la direction veut, et les modalités proposées pour les prépensions sont d'un autre âge", a-t-il expliqué, rappelant à plusieurs reprises le caractère "inadmissible" du plan proposé par la direction d'ArcelorMittal. Pour le président de la délégation CSC chez ArcelorMittal, l'enveloppe dont dispose actuellement la direction est trop petite et la direction doit maintenant prendre contact avec le patron de Flat Carbon Europe pour voir si cette enveloppe peut ou non être élargie. Les syndicats attendent maintenant un signe de la direction pour la reprise des discussions vendredi. Du côté de la direction on confirme que les discussions ont été suspendues pour la nuit mais on estime qu'on se rapproche petit à petit d'un accord, a indiqué Etienne Botton, porte-parole de la direction. Il précise pour sa part qu'une réunion est bien prévue vendredi matin avec les syndicats et ajoute qu'il faut "laisser la porte ouverte à la négociation". Par ailleurs, syndicats, direction et Région wallonne doivent se rencontrer vendredi à 15h30 pour discuter des groupes de travail sur le plan industriel dans le secteur, rappelle David Camerini. (CYA)

Nos partenaires