ArcelorMittal Liège - La CSC quitte la table des négociations

04/11/13 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Trends-Tendances

(Belga) La CSC Metea a quitté lundi matin la table des négociations dans le cadre des discussions sur le volet social chez ArcelorMittal Liège. Par ce geste, la CSC a voulu manifester son désaccord sur la présentation des organigrammes programmant les externalisations.

ArcelorMittal Liège - La CSC quitte la table des négociations

La CSC Metea a quitté la réunion lorsque la direction a décidé de présenter secteur par secteur les organigrammes de travail avec les externalisations prévues. "Nous voulons maintenir un maximum d'emplois sur les 6 lignes restantes. Nous n'acceptons pas le licenciement des travailleurs d'ArcelorMittal Liège pour les remplacer par des sous-traitants", rappelle David Camerini, le président de la délégation CSC ArcelorMittal. La CSC stigmatise aussi les intentions de la direction qui prévoit de poursuivre son projet visant à une externalisation massive des postes de travail. "Nous refusons catégoriquement cette solution et nous n'avons pas voulu assister à cette présentation qui, pour nous, est totalement imbuvable", poursuit M. Camerini. La CSC rappelle qu'elle attend une réponse à sa contre-proposition rendue jeudi dernier et qui consiste à maintenir un maximum d'emplois sur les six lignes restantes. Le syndicat précise enfin qu'il ne rompt pas le dialogue social mais qu'il souhaite par cette action marquer son désaccord sur les propositions actuellement sur la table. (Belga)

Nos partenaires