ArcelorMittal Liège - La CSC déplore l'attitude du SETCa et de la MWB-FGTB

11/07/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Trends-Tendances

(Belga) Syndicats et direction d'ArcelorMittal Liège devaient se rencontrer jeudi pour entamer les discussions sur le volet social lié au projet de fermeture de certaines lignes annoncé le 24 janvier. La CSC regrette que le SETCa et la MWB-FGTB aient refusé d'y participer, provoquant son annulation.

ArcelorMittal Liège - La CSC déplore l'attitude du SETCa et de la MWB-FGTB

"Le but de cette réunion était d'écouter ce que la direction avait à nous dire sur le volet social, pas de prendre position", indique David Camerini, président de la délégation CSC chez ArcelorMittal. "L'intérêt des travailleurs est notre priorité. Nous voulons un autre plan industriel et un véritable plan social, tout est étroitement lié. Mais pour cela, à un moment, il faut se mettre autour de la table. La politique de la chaise vide ne permet pas d'avancer." Le syndicaliste rappelle que d'autres réunions ont déjà eu lieu concernant le plan industriel, et que celle-ci permettait d'entamer les discussions sur le volet social. "L'un ne va pas sans l'autre", insiste-t-il. Le SETCa et la MWB-FGTB ont refusé de participer à une réunion convoquée par le direction ce jeudi, évoquant le fait que "plan industriel et volet social ne peuvent être dissociés". L'idée est la même qu'à la CSC, mais c'est sur la méthode que les syndicats divergent. SETCa et MWB évoquent le fait qu'une réunion tripartite (syndicats, direction, Wallonie) est prévue le 23 juillet pour déterminer le périmètre des négociations. Ils refusent de parler du volet social tant que les balises des négociations ne sont pas posées. (Belga)

Nos partenaires