ArcelorMittal - Le bassin sidérurgique liégeois à l'arrêt jusqu'à 14 heures

27/11/13 à 09:11 - Mise à jour à 09:11

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les travailleurs des sites de Flémalle et Kessales ont décidé mercredi matin de débrayer à leur tour pour une durée de 8 heures, rejoignant ainsi les ouvriers de Marchin, en grève jusque fin de semaine, et ceux de Ferblatil (Tilleur) qui avait voté un arrêt de travail de 24 heures mardi après-midi. Le bassin sidérurgique liégeois est donc à l'arrêt jusque ce mercredi 14 heures.

ArcelorMittal - Le bassin sidérurgique liégeois à l'arrêt jusqu'à 14 heures

La tension monte d'un cran à 96 heures de la clôture des négociations du volet social. Les travailleurs, nullement satisfaits de l'avancement des négociations, multiplient les arrêts de travail. La production est complètement bloquée jusqu'à mercredi 14 heures suite à l'arrêt des lignes à Kessales et Flémalle. Seule la cokerie, dont l'outil doit toujours être maintenu en activité, n'est pas touchée par le mouvement de grogne. Les travailleurs revendiquent un plan social à la mesure de la restructuration annoncée. Ils souhaitent que leurs représentants puissent obtenir le temps nécessaire pour négocier des conditions acceptables. Les discussions tournent toujours autour des organigrammes et de la réinternalisation de tâches que la direction souhaitait voir réaliser par des sous-traitants. D'autres dossiers doivent encore être évoqués. Le délai du 30 novembre devra être prolongé, estiment les syndicats. Les travailleurs de Kessales, Flémalle et Tilleur se prononceront à 14 heures sur la reprise du travail. (Belga)

Nos partenaires