ArcelorMittal - La direction analyse les dernières contre-propositions des syndicats

25/11/13 à 15:58 - Mise à jour à 15:58

Source: Trends-Tendances

(Belga) La réunion de négociation entre direction d'ArcelorMittal Liège et les syndicats s'est achevée lundi vers 15 heures. La direction analyse les dernières contre-propositions effectuées par les représentants des travailleurs concernant la non-externalisation de différents postes.

ArcelorMittal - La direction analyse les dernières contre-propositions des syndicats

La réunion entre direction et syndicats a essentiellement tourné autour des organigrammes de travail pensés par la direction et qui prévoient le licenciement de 1.300 travailleurs. La direction prévoit cependant d'externaliser certains postes actuellement occupés par des travailleurs d'Arcelor. Les syndicats s'opposent depuis plusieurs semaines à cette idée et ont remis lundi de nouvelles contre-propositions afin de limiter la casse sociale. La direction a souhaité analyser ces nouvelles pistes et reviendra mardi à la table des négociations avec sa réponse. Le volet des conditions d'accompagnement concernant les licenciements n'a pas encore été abordé. D'après certaines sources, les discussions ne seront pas terminées pour la date butoir du 30 novembre. Les travailleurs ont souhaité, en cette première journée d'une semaine annoncée cruciale, soutenir leurs représentants en organisant sur différents sites des arrêts de travail spontanés. Le mouvement s'est amorcé à Kessales (Seraing) avant de s'étendre à Flémalle, Ramet et Marchin. Le site de TDM à Marchin sera d'ailleurs à l'arrêt pour 24 heures alors que le mouvement à Kessales doit prendre fin à 18 heures. (Belga)

Nos partenaires