Année catastrophe pour les emprunts immobiliers

05/12/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Trends-Tendances

(Belga) Sur les neuf premiers mois de cette année, 102.300 emprunts immobiliers ont été conclus, ressort-il de chiffres de la Banque nationale, relayés jeudi par Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen. Leur nombre n'a été plus bas qu'une seule fois, en 2009, lors de la crise bancaire.

Année catastrophe pour les emprunts immobiliers

Le grand problème est que les banques réduisent le nombre d'emprunts sur 30 ans et plus car ceux-ci représentent un risque trop important. Ces emprunts sont pourtant souvent la seule manière pour les jeunes acheteurs d'acquérir une maison ou un appartement. "En 2011, 39% des clients pouvaient conclure un prêt immobilier pour une période de 30 ans. Cette année, on atteint à peine 16%", explique John Romain, de Immotheker, un réseau d'agences de conseil en prêt habitation. "Pour les jeunes candidats-acheteurs, la situation devient désespérée", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires