Alstom: pas de pertes d'emplois en Belgique

06/11/13 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les 1.300 suppressions d'emplois annoncées par le groupe Alstom ne concernent pas ses sites belges, a indiqué mercredi Sonia Thibaut, une de ses porte-paroles en Belgique. Les sites de Marchienne-au-Pont (Charleroi) et de Muizen (Malines), qui évoluent dans le secteur d'activités concerné par les pertes d'emplois (Alstom Thermal Power), ont déjà fait l'objet d'un "plan de redéploiement" au printemps dernier. Il avait entraîné 32 suppressions de postes.

Alstom: pas de pertes d'emplois en Belgique

Le groupe Alstom, spécialisé dans la construction de centrales, de matériel électrique et ferroviaire, a annoncé mardi qu'il avait l'intention de lancer un plan d'économies, comprenant notamment des pertes d'emplois, et un programme de cessions d'actifs. Pour réaliser les économies demandées (10% au niveau de l'ensemble du groupe), chaque site a dû revoir à la baisse les moyens dont il dispose pour fonctionner, a précisé Sonia Thibaut. Les budgets consacrés à l'innovation n'ont toutefois pas été retouchés, selon la porte-parole. Alstom emploie 93.000 personnes dans le monde dont 18.000 en France. En Belgique, le groupe dispose de sites à Marcinelle (Charleroi), Marchienne-au-Pont (Charleroi), Dison (près de Verviers) Bruxelles et Muizen (Malines). (Belga)

Nos partenaires