Alitalia: Etihad garde le silence

04/05/14 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le patron de la compagnie Etihad d'Abou Dhabi a refusé dimanche de commenter les discussions pour une entrée au capital de la compagnie Alitalia en difficulté.

Alitalia: Etihad garde le silence

"Je n'ai pas de commentaire à faire", a déclaré à ce propos James Hogan au cours d'une conférence de presse à Abou Dhabi. Selon la presse italienne, le patron d'Alitalia, Gabriele Del Torchio, doit se rendre lundi à Abou Dhabi. Le 17 avril, le ministre italien des Transports Maurizio Lupi avait fait état de la poursuite de discussions entre les deux compagnies. Les deux compagnies, qui sont en pourparlers depuis décembre, avaient annoncé début février être entrées dans la "phase finale du processus de vérifications en vue d'un possible investissement d'Etihad Airways dans Alitalia". L'objectif est de définir "un plan industriel adéquat, dont la mise en oeuvre se traduira par une rentabilité durable pour Alitalia", avaient alors expliqué les patrons des deux sociétés, James Hogan et Gabriele Del Torchio. Selon la presse, le point central de la discussion entre les deux hommes concernerait la dette d'Alitalia, qui atteint presque un milliard d'euros et que Etihad souhaiterait voir renégocier à hauteur de 400 millions. Etihad envisagerait de s'emparer de 40 à 49% du capital d'Alitalia, un seuil (sous les 50%) qui lui permettrait de préserver le statut "européen" d'Alitalia, porteur d'une série d'avantages. Etihad injecterait entre 250 et 500 millions d'euros dans Alitalia. Alitalia est parvenue à un accord à la mi-février avec les syndicats incluant la suppression de l'équivalent de 1.900 postes, un pacte qui pourrait faciliter l'entrée d'Etihad à son capital. (Belga)

Nos partenaires