Afsud: le No3 du platine donne une semaine à ses mineurs pour se prononcer sur son offre

02/05/14 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Trends-Tendances

(Belga) Lonmin, troisième producteur mondial de platine dont les opérations en Afrique du Sud sont paralysées par une grève depuis fin janvier, a donné une semaine à ses mineurs pour se prononcer sur une offre salariale, après l'échec des négociations avec le syndicat dominant Amcu.

Afsud: le No3 du platine donne une semaine à ses mineurs pour se prononcer sur son offre

"Nous demandons aux employés de faire connaître leur avis sur le règlement proposé (...) avant le 8 mai en fin de journée", a indiqué la porte-parole de Lonmin Sue Vey vendredi. L'offre patronale a été rendue publique le 30 avril, hors de toute négociation avec les syndicats, après plus de trois mois de grève. Lonmin et les deux premiers producteurs mondiaux de platine Amplats (Anglo American Platinum) et Implats (Impala Platinum) ont proposé un plan d'augmentation qui mettrait le salaire mensuel de base à 12.500 rands (857 euros au cours actuel) d'ici à juillet 2017. Ceci correspondrait à une augmentation annuelle de 7,5 à 10% par an pendant trois ans, selon les catégories de travailleurs. 12.500 rands par mois était la revendication de départ des mineurs lorsqu'ils ont entamé la grève le 23 janvier. Ce chiffre est devenu symbolique dans les mines sud-africaines, et notamment dans le platine. C'est pour la même revendication en effet que les mineurs de Lonmin à Marikana s'étaient mis en grève illégale en 2012, avant que la police ne tue 34 d'entre eux dans une fusillade qui a durablement choqué le pays. La grève a déjà coûté 6,4 milliards de rands (442 millions d'euros) au total aux employés, et 14,5 mds (un milliard d'euros) aux industriels en production perdue. (Belga)

Nos partenaires