Afrique du Sud: un millier de mineurs licenciés pour grève sauvage

03/06/13 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le groupe minier Xstrata, propriété de la multinationale suisse Glencore, a licencié un millier de mineurs sud-africains ayant participé à une grève sauvage dans des mines de chrome du nord du pays, a-t-on appris lundi auprès de l'entreprise.

Afrique du Sud: un millier de mineurs licenciés pour grève sauvage

"Ces mille salariés ont été licenciés vendredi et ce week-end. Ils ont jusqu'à mardi pour faire appel. Ils s'étaient mis en grève illégalement", a expliqué à l'AFP Christopher Tsatsawane, porte-parole de Xstrata en Afrique du Sud. Trois sites voisins sont affectés, Helena, Magareng et Thorncliffe, dans la province du Limpopo (nord). A l'origine de ces débrayages sauvages qui ont débuté mardi dernier, un employé s'est plaint d'avoir été agressé par un supérieur, selon le porte-parole. Pendant les troubles dans les régions minières fin 2012, les grands groupes avaient licencié des milliers d'employés dans les mêmes circonstances. Ils les avaient ensuite réembauchés pour la plupart, mais en imposant leurs conditions. La police et des vigiles de l'entreprise ont été déployés pour palier à d'éventuelles violences, parallèlement à des discussions avec les syndicats. Le porte-parole n'était pas en mesure dans l'immédiat de préciser combien de personnes au total sont employées sur ce complexe minier produisant du chrome. (Belga)

Nos partenaires