Afrique du Sud: fin du sit-in au fond d'une mine d'or d'AngloGold Ashanti

02/11/12 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Trends-Tendances

(Belga) Quelque 200 mineurs qui avaient organisé un sit-in vendredi au fond d'une mine d'or de Carletonville (sud-ouest de Johannesburg) pour réclamer le paiement d'une prime sont remontés à la surface après avoir discuté avec la direction, a indiqué le groupe AngloGold Ashanti.

Afrique du Sud: fin du sit-in au fond d'une mine d'or d'AngloGold Ashanti

Ces mineurs qui ont mis à l'arrêt la mine de TauTona pendant plusieurs heures demandaient le paiement d'une prime de 1.500 rands (135 euros) prévue par un accord de fin de grève, a précisé à l'AFP son porte-parole Alan Fine, qui avait d'abord évoqué un chiffre de 300 mineurs. La grève, achevée le 26 octobre, avait paralysé les sites du groupe, La prime en question doit être versée ultérieurement en fonction de critères tels que la sécurité et la présence au travail, a précisé le porte-parole du numéro trois mondial de l'or. Un sit-in similaire impliquant une centaine de travailleurs avait eu lieu jeudi à la mine voisine de Mponeng, où la production ne pourra reprendre que dimanche soir le temps de réparer des dégâts commis à un local où sont stockées les lampes des mineurs et de vérifier les installations, selon la compagnie. Le travail avait repris le 26 octobre dans les mines de TauTona et Mponeng --qui emploient respectivement 4.500 et 5.800 personnes-- après une longue grève qui avait paralysé tous les sites sud-africains d'AngloGold Ashanti. Aucun mineur n'a finalement été licencié "car la grève a pris fin", a relevé Alan Fine. Le groupe avait menacé de congédier 12.000 personnes. (PVO)

Nos partenaires