RH numériques: vous ne pouvez pas faire marche arrière

Trends Tendances

jeudi 26 septembre 2013 à 10h52

Deux siècles après la révolution industrielle, nous vivons à l'ère de la révolution numérique : un tsunami de nouvelles technologies a profondément modifié notre vie quotidienne. Il en va de même pour le monde des entreprises, où la numérisation se traduit par des flux de processus plus rapides, des réductions de coûts et davantage de transparence.

Utilisation quotidienne des applications numériques © SD Worx

Depuis quelques années, les innovations technologiques liées aux techniques numériques connaissent un essor sans précédent. Aujourd'hui, nous disposons de tablettes, d'iPhone et d'iPad couplés à un long chapelet de nouvelles possibilités et options. Ces nouvelles technologies ont marqué un véritable tournant dans la communication personnelle et professionnelle. Les réseaux sociaux en sont l'illustration parfaite. Facebook, Twitter, Linkedin, Yammer étaient à peine connus il y a cinq ans. Ils sont aujourd’hui utilisés massivement à des fins privées et professionnelles. Le milieu des entreprises est, lui aussi, constamment mis au défi par les innovations technologiques et numériques. De nouveaux e-produits et -services rencontrent un succès grandissant, alors que l’accessibilité et la vitesse des transferts d’information sont de plus en plus exploités (Big Data).

« Les employeurs remarquent que leurs collaborateurs sont familiers de ces nouvelles technologies », explique Harold Ryckaert, directeur Large Enterprises chez SD Worx. « Les salariés, qui utilisent presque quotidiennement plusieurs applications numériques dans leur sphère privée, souhaitent également bénéficier des avantages et de la convivialité qu’elles offrent dans leurs activités professionnelles. Mais une enquête de SD Worx révèle que les employeurs peinent à satisfaire les attentes croissantes des collaborateurs. La diffusion des applications RH numériques et des réseaux sociaux au travail est actuellement moins importante qu'on ne le pensait, ce qui crée pour les travailleurs un fossé entre l'offre et la demande. »

« Les entreprises auraient tort d’ignorer cette insatisfaction », affirme Harold Ryckaert. « Il est en effet impossible de faire marche arrière. Les applications numériques continuent à évoluer à un rythme effréné et la technologie est de plus en plus performante. À moyen terme, les RH numériques seront la norme. De plus, la numérisation offre des avantages non négligeables en matière d'élaboration et de soutien de la stratégie RH existante. Aujourd’hui, il est possible de numériser en tout ou partie les processus RH les plus intenses en main- d’œuvre, ce qui engendre d’importants gains de temps chez les RH et dans la ligne managériale. La numérisation d'une série de processus RH complexes se traduit non seulement par une simplification (moins de flux administratifs) et une réduction des coûts, mais aussi par un meilleur service à la clientèle. En d'autres termes, il existe un lien étroit entre une politique du personnel numérique et la création d'une plus-value professionnelle. »

Selon Harold Ryckaert, une évaluation critique des principaux processus RH a déjà pour effet de favoriser la numérisation. « Il est en tout cas préférable de commencer avec un processus RH ayant un impact direct sur la satisfaction des travailleurs et les flux administratifs complexes. N’oubliez pas non plus qu’aujourd’hui, tout le monde veut voir des chiffres. Y compris au sein des RH. Et la numérisation des RH accélère grandement la génération de rapports. »

Les infos de Trends-Tendances aussi via Facebook

Plus sur: ,

   

Réagir

Entreprises

Banque et finance

High-Tech

Immo

Politique économique

People

E-Trends

Pub & Buzz

 

Whitepapers