Le scandale financier du siècle

jeudi 03 mai 2012 à 06h19

C’est peut-être le scandale financier du siècle. Un des coupables, la banque UBS, a lâché le morceau. Les plus grandes banques du monde se seraient entendues pour manipuler le Libor, le principal taux d’intérêt de la planète finance. Il y en aurait pour des milliers de milliards de dollars.

Découvrez tous les détails du «scandale financier du siècle» grâce à l’enquête exclusive de Trends-Tendances (numéro du 3 mai 2012).

© Thinkstock

«Libor» : l’acronyme ne vous dit peut-être pas grand-chose. Derrière ces cinq lettres se cache pourtant l’un des plus grands scandales financiers présumés de l’histoire. Plusieurs grandes banques internationales sont soupçonnées d’avoir manipulé le London Interbank Offered Rate (Libor en abrégé) afin de camoufler leurs difficultés de financement lors de la crise financière.
 
Parmi elles, que des grands noms de la finance mondiale : Bank of America, Barclays, Citibank, Crédit Suisse, Deutsche Bank, HSBC, JP Morgan, Royal Bank of Scotland, UBS… L’enjeu est colossal. Le Libor est étroitement lié au fonctionnement de l’un des plus grands marchés monétaires du monde : le marché interbancaire (celui où les banques se prêtent entre elles), dont la taille est estimée à 90.000 milliards de dollars.
 
Dans le collimateur de plusieurs autorités de contrôle (aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, au Japon et en Suisse, notamment), ces établissements financiers appartiennent en fait au «club» des 16 banques qui participent à la fixation quotidienne du Libor, le taux interbancaire offert à Londres.
 
«Trafiquer» le niveau réel du Libor peut avoir des conséquences considérables sur les coûts de financement des entreprises et des particuliers. Crise ou pas, «la manœuvre est double, souffle un vieux briscard de la finance internationale. Il s’agit de tirer vers le bas les taux à court terme sur les dépôts tout en gonflant les taux à plus long terme pour les grands crédits syndiqués aux entreprises.» Sans oublier que tirer les taux à court terme vers le bas permet de se refinancer à bon compte tout en rassurant les marchés sur sa solidité financière. Intéressant quand on a de gros besoin de liquidités.
 
L’opacité qui entoure cette affaire de manipulation de taux témoigne de l’âpreté du combat mené Londres pour éviter toute régulation. Face aux récentes propositions de directives européennes visant à maîtriser la finance de l’ombre, les banquiers anglo-saxons resserrent les rangs.
 
Sébastien Buron

Les infos de Trends-Tendances aussi via Facebook

Plus sur: , , ,

 

Réactions

Anthony O'nyme | 19 mai 2012

Relax democrate, J'ai aussi la chance d'être né dans une famille "aisée" qui navigue dans les "hautes" strates sociales, et ce n'est certainement pas une raison pour prendre les gens de haut, quelque soit leur origine. Après ça on s'étonne que le reste de la société nourrisse une haine profonde envers les gens qui font partie de ces classes aisées, et vote pour des incapables corrompus qui n'ont de socialiste que le nom... Tout ça à cause d'énergumènes dans votre genre qui assombrissent notre image, alors que la plus part des gens "de bonne famille" sont bien éduqués, parfois à mon grand regret un peu snob sur les bords, mais en aucun cas n'iraient sortir un pareil discours et encore moins sur un site web. Ce qui me laisse d'ailleurs à penser que vous êtes vous-même un de ces "parvenus" ont vous n'avez pas l'air de saisir le sens, un parvenu est quelqu'un d'une classe sociale basse ou moyenne qui s'est hissé dans une plus haute classe grâce à sa fortune acquise en travaillant, mais qui ne possède ni l'éducation ni les manières de cette classe. L'impression qui ressort de vos commentaires est que vous rentrez parfaitement dans cette définition...

Inapproprié?

anonymous36 | 11 mai 2012

Démocrate tu devrais avoir honte de tes propos tu chies comme tout le monde et je suis sur que ta merde pu encore plus que le fumier !Et lui le fumier il sert à quelque chose!Toi à part mépriser les gens c'est tout ce que tu sais faire! essaye un peu de dire ce que tu penses en face de la classe populaire on verra si tu en ai capable mais je pense que tu n'auras pas les couilles sur tes belles paroles de lynchage...vas dont t'essuyer le cul!

Inapproprié?

Max 64 | 6 mai 2012

Mais lol. C'est amusant quand deux crasseux de votre espèce se roulent dans leur suffisance. A vous lire, vous n'avais jamais levé autres choses que vos claviers pour passer le chiffon à poussière, et encore. Vous faîtes sans doute parti de cette race de parasite qui s'engraissent sur le dos des honnêtes gens. Des gens qui produisent quelques choses, une valeur ajoutée, la seule chose qui fait réellement tourner notre système économique et notre société, le travail. Mais je me doute bien que cette notion pour des gens comme vous est complètement abstraite. Profitez bien, parce que bientôt, les évènements vont vous remettre les pieds sur terre et priez pour que les "bouseux" ne s'occupent pas de vous.

Inapproprié?

orlinfagne | 4 mai 2012

démocrate vous êtes un pète-cul, un vantard imbu de sa personne et un imbécile...

Inapproprié?

démocrate | 3 mai 2012

L'ochLocratie

Inapproprié?

 

Réagir

Entreprises

Banque et finance

High-Tech

Immo

Politique économique

People

E-Trends

Pub & Buzz

 

Entreprises

Whitepapers

Politique économique

High-Tech

Articles les plus partagés