Action des contrôleurs aériens - Une première mobilisation devant le Parlement européen

29/01/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Trends-Tendances

(Belga) Quelque 70 militants de la CSC-Transcom et membres du personnel de Belgocontrol se sont rassemblés mercredi matin place du Luxembourg à Ixelles. Les manifestants s'opposent au projet de la Commission européenne de réforme de l'espace aérien au sein de l'Union. Le Parlement européen doit se pencher jeudi sur le sujet.

Outre des membres du personnel de Belgocontrol, l'entreprise responsable de la gestion du contrôle aérien en Belgique, des représentants des centres de contrôle aérien chypriote, maltais, français, luxembourgeois et espagnol étaient présents. "Nous n'acceptons pas la proposition de la Commission européenne de libéraliser certains services de soutien (formation, météo, etc.). L'ensemble des tâches liées au contrôle aérien doit rester un tout", a précisé Kurt Callaerts, responsable du secteur Mobilité à l'ACV-Transcom (CSC-Transcom). Désolidariser cet ensemble ne va pas contribuer à améliorer la sécurité, a-t-il ajouté. Les aiguilleurs du ciel s'opposent également aux demandes d'économies émises par la Commission européenne, des efforts financiers ayant déjà été consentis ces dernières années dans le secteur, selon eux. "Les engagements et les investissements ont à nouveau été gelés avec des conséquences néfastes pour les conditions de travail", souligne la CSC-Transcom. "Des économies supplémentaires entraîneraient une forte instabilité sociale et des réductions d'effectifs au sein des aiguilleurs, des techniciens et des services de soutien", ajoute le syndicat chrétien qui appelle la Commission européenne à ne pas céder à la pression exercée par les compagnies aériennes mais à instaurer "un vrai dialogue permettant d'aboutir à une proposition réaliste". Les manifestants ont quitté la place vers 12h30 sans avoir pu s'adresser à l'un ou l'autre membre de la Commission du Transport. "Il faudra probablement envisager des actions plus dures si nous souhaitons être compris", a déclaré M. Callaerts à l'adresse des militants. Des actions de différents collectifs d'aiguilleurs du ciel en Europe sont prévues ces prochains jours dans une dizaine de pays, ce qui pourrait entraîner des perturbations. En Belgique, la Belgian Guild of Air Traffic Controllers (BGATC) a annoncé vouloir mener des grèves perlées. (Belga)

Nos partenaires