Action de protestation contre la politique de l'entreprise textile Hades/Elis

27/09/13 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une cinquantaine de travailleurs et délégués syndicaux ont protesté vendredi matin, à Anderlecht, contre les conditions de travail dans l'entreprise textile Hades/Elis. La direction a mis en place durant l'été des mesures qui rendent le travail insoutenable, selon les protestataires. L'action est soutenue par tous les syndicats.

Elis est une entreprise européenne qui loue et entretient des produits de textile et d'hygiène. Elle emploie 160 personnes en Belgique, dont plus de la moitié à Anderlecht, et fournit plus de 8.000 clients. Les syndicats n'ont pas voulu empêcher les travailleurs de prester mais ont voulu les informer et les sensibiliser. Bart Deceukelier, du syndicat chrétien, souligne que la direction a mis en place durant l'été des mesures qui rendent le travail insoutenable. Des compteurs sont installés sur les machines. Celui qui n'atteint pas sa production est réprimandé, selon les syndicats. "La direction fait régner la peur si elle découvre une erreur. Des travailleurs sont licenciés systématiquement pour faute grave, sans aucune concertation avec le travailleur ou avec les délégués", dénonce le syndicaliste. Une délégation sera reçue vendredi par la direction qui a déjà prévenu, selon les syndicats, que les délégués seraient les prochains licenciés s'ils mènent des actions. (Belga)

Nos partenaires