Action chez Audi Bruxelles, la CSC parle de jeu dangereux

14/11/12 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Trends-Tendances

(Belga) Dans le cadre de la journée d'action européenne contre l'austérité, une action de grève est également menée, mercredi, à l'usine automobile Audi Bruxelles. La CSC déplore ce mouvement initié par la FGTB et se préoccupe de l'image négative que cela pourrait renvoyer en Allemagne, chez le constructeur.

Action chez Audi Bruxelles, la CSC parle de jeu dangereux

Le syndicat socialiste a posté un piquet de grève devant la porte d'entrée principale du site de l'usine d'Audi à Bruxelles. Les entrées, sur le côté, sont quant à elles bien ouvertes. Selon la FGTB, la moitié des travailleurs ne se sont pas présentés mercredi matin. "Cette action n'est pas dirigée contre Audi. Il s'agit d'une action de soutien envers les métallurgistes bruxellois et wallons durement touchés par la crise", a précisé la FGTB. Du côté de la CSC Métal, on trouve dommage que les 250 personnes sous contrats temporaires ne peuvent travailler. "Nous nous interrogeons sur une telle action de solidarité quand on bloque l'accès au travail à des personnes dont le statut est plus précaire justement". La CSC dénonce aussi le fait que chaque action syndicale au coeur d'Audi Bruxelles provient d'une décision des "hautes sphères de la FGTB". "C'est de cette façon que l'on crée une très mauvaise image d'usine souvent en grève. Alors que la réalité est toute autre. Il s'agit d'un jeu très, très dangereux", a déploré la CSC Métal. Pour le syndicat chrétien, cette action en Belgique sera abordée lors du prochain conseil international d'Audi la semaine prochaine. (KURT DESPLENTER)

Nos partenaires