Accord sectoriel pour les compagnies aériennes

03/03/14 à 18:38 - Mise à jour à 18:38

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats et les employeurs dans le secteur des compagnies aériennes belges ont signé vendredi un accord sectoriel concernant plus de 4.000 personnes, ont confirmé lundi les deux parties. Les travailleurs ne pourront prétendre à des augmentations salariales mais en revanche les possibilités de crédit de temps seront élargies.

Accord sectoriel pour les compagnies aériennes

Davantage de travailleurs seront en mesure de profiter d'un crédit-temps et pour une période plus longue. Les partenaires sociaux ont également convenu de prolonger les accords existants sur le régime de chômage avec complément des entreprises pour les personnes de 58 ans et plus (anciennement le régime de retraite anticipée). Les employeurs évoquent un accord équilibré obtenu après des entretiens constructifs. "Nous avons dit clairement que les temps sont difficiles et que ce n'est pas le moment d'exiger une série de points. Les représentants du personnel l'ont compris", a déclaré un porte-parole de la Belgian Air Transport Association (BATA), la Fédération des compagnies aériennes belges. Selon le syndicat chrétien ACV Transcom, les négociations ont été difficiles. "Cet accord est minimal et n'est certainement pas un exemple type d'un accord sectoriel", estime le syndicat. Néanmoins, ce dernier reconnaît que "le secteur qui traverse des circonstances difficiles donne un signal important en concluant un accord sectoriel". L'accord concerne plus de 4.000 personnes travaillant notamment pour Brussels Airlines, Jetairfly, Thomas Cook, DHL et TNT. (Belga)

Nos partenaires