Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

27/07/11 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

A la recherche des valeurs refuges

En cette fin de mois de juillet, l'or et le franc suisse continuent sur leur belle lancée. Le métal jaune a dépassé pour la première fois la barre des 1620 dollars et le franc suisse cartonne par rapport à quasi toutes les monnaies. Il s'échange aujourd'hui à 1,153 franc pour un euro, ce qui fait dire à certains que d'ici peu, le franc suisse sera à parité avec notre euro. Voilà donc, deux placements qui auront rendu heureux ceux et celles qui ont eu le nez assez fin pour s'engouffrer dans ces deux valeurs refuges.

En cette fin de mois de juillet, l'or et le franc suisse continuent sur leur belle lancée. Le métal jaune a dépassé pour la première fois la barre des 1620 dollars et le franc suisse cartonne par rapport à quasi toutes les monnaies. Il s'échange aujourd'hui à 1,153 franc pour un euro, ce qui fait dire à certains que d'ici peu, le franc suisse sera à parité avec notre euro. Voilà donc, deux placements qui auront rendu heureux ceux et celles qui ont eu le nez assez fin pour s'engouffrer dans ces deux valeurs refuges.

Les autres, autrement dit, ceux et celles qui n'ont pas eu la chance de miser sur ces deux placements peuvent éventuellement se consoler en lisant la série de l'été du journal L'Echo consacrée aux seniors et à l'immobilier. On y apprend, par exemple, qu'en 2015 - demain donc -, sera l'année de l'accélération du vieillissement de notre population. Au point qu'en 2050, les seniors, çàd la tranche d'âge des personnes âgées de plus de 60 ans aura gonflé de 2 millions d'âmes en Belgique. Soit une hausse de 85% !

Pareil vieillissement de la population a déjà un impact sur l'évolution du marché immobilier. En effet, un nombre croissant de seniors, mais aussi les "mediors", çàd les personnes âgées de 50 ans ou plus décident de vendre leur habitation - devenue trop grand pour cause de départ des enfants. Ces mediors et seniors se tournent vers des logements plus adaptés. Le plus souvent, il s'agit d'appartements confortables, bien équipés, situés de préférence au rez-de-chaussée ou disposant d'un ascenseur.

A en croire le courtier immobilier Century 21, la côte belge pourrait profiter de la demande des seniors pour ce type de biens durant les prochaines années. Les seniors et l'immobilier, ce n'est donc pas un placement à court terme, mais c'est une tendance de fond sur laquelle se positionnent déjà certains investisseurs avisés. C'est la raison pour laquelle certains experts parlent du vieillissement de la population comme de l'or gris, car les tempes grisonnantes sont synonymes de nouveaux services et donc de nouveaux business.

Nos partenaires