77 emplois menacés chez Douwe Egberts à Grimbergen

11/04/14 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction de D.E. Master Blenders 1753 a informé vendredi le conseil d'entreprise de son intention d'arrêter la production structurelle le week-end à Grimbergen. Par cette décision, 77 emplois sur un total de 575 sont menacés. La mesure envisagée a pour objectif de rendre l'usine compétitive et de sécuriser l'avenir de la production à Grimbergen, explique la direction dans un communiqué. La mesure visant à ne plus assurer la production structurelle que pendant la semaine devrait être effective à partir de septembre 2014.

77 emplois menacés chez Douwe Egberts à Grimbergen

L'arrêt du travail pendant le week-end pourrait entraîner le licenciement de 13 employés et 64 ouvriers, annonce la direction. "Nous sommes conscients que cette annonce est difficile pour les collaborateurs concernés. Nous voulons dès lors tout mettre en oeuvre pour étudier les possibilités de limiter les licenciements et rechercher des solutions adéquates pour les collaborateurs qui perdraient leur emploi", précise Christophe Bolsius, General Manager. D.E. Master Blenders 1753 est une entreprise internationale active dans le café et le thé. L'entreprise commercialise du café et du thé, mais aussi des machines à café pour professionnels. En Belgique, la société commercialise différents produits portant les marques Douwe Egberts, Chat Noir, Jacqmotte, L'Or ExpressO et Senseo. "L'usine de Grimbergen n'échappe pas à la nécessité de se positionner de manière extrêmement compétitive. Différentes mesures ont déjà été prises et de nouveaux projets sont lancés pour optimiser les coûts de l'usine, mais cela n'est pas suffisant", explique la direction. "La production du week-end coûte plus cher qu'en semaine, surtout en raison des charges salariales. En reportant toute la production du week-end durant la semaine, l'usine pourra à nouveau optimiser ses coûts", estime-t-elle. (Belga)

Nos partenaires