200 emplois menacés à la CSC

18/01/14 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Trends-Tendances

(Belga) La CSC éprouve des difficultés financières et doit faire des économies sur les dépenses en personnel. Le patron flamand du syndicat chrétien Marc Leemans estime samedi, dans De Standaard et Le Soir, que 200 emplois au maximum pourraient ainsi disparaître dans les quatre ans, via des prépensions volontaires à 58 ans.

200 emplois menacés à la CSC

Il s'agira donc uniquement de prépensions (chômage avec complément d'entreprise) et de non-remplacement de pensionnées. "L'objectif n'est pas que les 200 membres du personnel qui entrent en ligne de compte partent tous", affirme M. Leemans. "Celui qui partira, le fera volontairement. Il n'y aura pas de licenciements secs. Mais d'ici août 2015, il pourrait y avoir au maximum 200 départs." Ces 200 emplois représentent environ 5% du personnel de la CSC. La CSC a perdu 100 millions d'euros dans la débâcle Dexia, rappellent les deux quotidiens. (Belga)

Nos partenaires